Terminologie technique – Membres supérieurs

Abduction


Ceci réfère généralement au mouvement du centre du corps vers l’extérieur. En ce qui concerne les prothèses de main, cela décrit le mouvement d’ouverture de la main ou d’écartement des doigts.

Adduction


C’est le mouvement vers le centre du corps. Pour les prothèses de main, cela correspond au rassemblement des doigts (fermeture de la main).

ADL (« Activities of Daily Living » ou activités de la vie quotidienne)


Il s’agit des activités quotidiennes telles que s’habiller, manger, dormir, aller aux toilettes.

Amputation


Une amputation est l’opération consistant à couper un os dans du tissu sain ou une partie du corps au niveau d’une articulation (désarticulation). Il existe de nombreux niveaux d’amputation.

Niveau d’amputation


Le niveau d’amputation est la hauteur à laquelle une partie du corps est coupée. Les niveaux d’amputation pour les prothèses des membres supérieurs sont les suivants :

  • Amputation du doigt/pouce
  • Amputation partielle de la main
  • Amputation transcarpienne/carpienne
  • Désarticulation de la main
  • Amputation transradiale (amputation en dessous du coude)
  • Désarticulation du coude
  • Amputation transhumérale (amputation au-dessus du coude)
  • Désarticulation de l’épaule et amputation interscapulothoracique

Système Axon-Bus


Le mot « Axon-Bus » désigne une norme de communication uniforme entre les composants prothétiques. En outre, le système Axon-Bus désigne un système prothétique se suffisant à lui-même. Son composant le plus important est la main Michelangelo. Les utilisateurs profitent de la fonctionnalité améliorée de la main.

Bilatéral


Sur les deux côtés, c’est-à-dire que les deux bras ou jambes sont par exemple affectés.

Communication numérique entre les composants prothétiques


Il s’agit d’un type de communication entre les composants prothétiques. Avantages :

  • Grande résistance aux interférences
  • Transmission de données rapide et sûre

Commande numérique d’une prothèse


La vitesse de la prothèse, p. ex. pour l’ouverture et la fermeture, la rotation ou l’élévation et l’abaissement peut varier.

Dysmélie


Malformation congénitale différenciée selon les niveaux suivants :

  • Amélie : l’extrémité entière manque.
  • Phocomélie : la main ou des parties de la main sont reliées directement à l’épaule.
  • Ectromélie : une section intermédiaire d’un os long manque, la main est conservée (défaut longitudinal).
  • Péromélie : une partie du bras manque.

Prothèses hybrides


Les prothèses hybrides utilisent toujours deux technologies différentes au même moment. Par exemple, une prothèse à commande externe (MyoHand) peut être combinée à une prothèse actionnée par le corps (articulation de coude) dans un appareillage du bras. L’ouverture et la fermeture de la main sont commandées électriquement de manière externe (signaux myoélectriques), tandis que la flexion et l’extension de l’avant-bras sont ici actionnées par le corps à l’aide d’un harnais.

Système de batterie intégrée


Batterie installée de manière permanente et n’étant pas retirée pour le chargement.

Controlatéral


Côté opposé au côté atteint.

Système de verrouillage


Broche de verrouillage et adaptateur permettant de verrouiller le manchon sur la prothèse.

Manchon


Le manchon est un revêtement ressemblant à une chaussette recouvrant le moignon et jouant le rôle de « seconde peau » entre les tissus mous mobiles du moignon et la coque dure de l’emboîture. Il protège et rembourre les zones du moignon délicates et sensibles à la pression tout en reliant le moignon à la prothèse. Les manchons sont souples et respectueux de la peau, mais aussi suffisamment fermes pour empêcher une élongation non voulue. Les manchons pour bras offrent confort et sécurité aux utilisateurs.

Prothèse de bras myoélectrique


Les prothèses myoélectriques sont des prothèses actionnées de manière externe. Chaque contraction musculaire entraîne sur la peau une tension électrique qui est utilisée pour commander la prothèse à actionnement électrique.

Prothèses de bras passives


Les prothèses de bras passives sont portées pour reconstituer l’apparence extérieure et sont favorisées par les utilisateurs pour qui l’aspect externe est particulièrement important. Par contre, les possibilités fonctionnelles sont limitées au fait d’offrir un contre-appui lors de la préhension d’objets.

Proportionnel


La force de préhension et la vitesse de préhension peuvent être commandées par des signaux musculaires d’intensités variées.

Proprioception


Feedback des récepteurs dans le tissu (peau, muscle, capsule, tendon).

Supination


Rotation de la main vers l’extérieur en tournant l’avant-bras de manière à ce que le radius et l’ulna soient parallèles l’un à l’autre après la rotation. Lorsque le bras pend vers le bas, la paume est alors tournée vers l’avant (pour les pieds, cela revient à lever le bord intérieur du pied tout en abaissant le bord extérieur du pied).

Prothèse de test


Prothèse destinée à tester la forme et le volume de l’emboîture, le fonctionnement et le design de la prothèse finale.

Prothèse de bras à câble


Les prothèses de bras commandées par câble sont des prothèses actionnées par le corps. Il s’agit de « bras de préhension actifs » dont la fonction prothétique est commandée par la force corporelle propre du patient, à savoir le moignon et/ou la sangle d’épaule. Les mouvements sont déclenchés par l’intermédiaire d’un harnais sur la prothèse.